A la découverte du camping-car

camping-car

Cet été, nous avons réalisé un rêve…. Partir en camping-car.

Nous avions cette idée en tête depuis quelques temps déjà, sans avoir l’occasion de franchir le pas, tout du moins jusque là.

Cela s’est fait un peu par hasard. Nous étions à la recherche d’une destination pour les vacances, avec le fiston et notre compagnon à 4 pattes. Et puis l’idée m’est venue quant à partir en camping-car (de location bien évidemment). Elle fût très rapidement adoptée.

Ce mode de transport nous a permis de voyager différemment. Nous avons pu vue sur mernous poser dans des endroits avec des points de vue magnifiques (en haut d’un col de montagne, le nez sur la mer,…). Les principaux avantages, sont d’être opérationnels rapidement lors des arrêts, d’être en totale autonomie (en ayant une bonne gestion des ressources). 

Mais tout n’a pas été  rose. Tout d’abord, bien évidemment, le gabarit du véhicule ne permet pas de passer partout. Et puis surtout, certaines communes regroupent les camping-car assez loin des centres villes ou des points touristiques. De même, il nous a été dit impossible d’accéder à certain centres commerciaux (par exemple Leclerc au Mans qui verrouille ses accès en hauteur). 

En ce qui me concerne, j’ai pu retrouver l’esprit baroudeur que j’apprécie tant en moto. Partir, se fixer un cap, et c’est tout. Ne pas savoir où se passera la nuit prochaine. Être libre de changer de destination à n’importe quel moment. Par contre, un niveau de confort en plus (pas de tente à monter tous les soirs), la possibilité d’emmener notre chienne labrador Maiden avec nous. 

Pour moi, le camping-car et la moto sont complémentaires, avec leurs atouts mais aussi leurs inconvénients, mais avec une philosophie identique.

Bref, nous avons été plus que conquis. Au point que nous avons remis ça durant les vacances de la Toussaint, et envisageons d’en relouer un rapidement en attendant de résoudre un très léger détail, le financement. Le passage par la location est également un très bon moyen pour choisir les implantations et équipements que nous voulons (ou que nous ne voulons pas).

​Les douches du camping à Youri. 

​Les douches du camping à Youri.

Le Bloc des Douches
Le Bloc des Douches

 

Avant de vous exposer la méthode (je vous rassure je n’irai pas jusqu’à vous expliquer comment vous laver), je vais vous planter le décor. 

Vous entrez dans le bloc sanitaire où sont alignées 4 portes numérotées, ce sont les cabines. Elles font faces à des lavabos. Sur le mur du fond, le monnayeur (car oui, elles sont payantes) ainsi qu’un banc. L’ensemble est relativement propre hormis quelques toiles d’araignée suspendues de-ci de-là. 

Les cabines. 
Les Cabines de douche
Les Cabines de douche

La faïence est d’époque, tout comme la robinetterie. 

La porte ne se verrouille pas (pour les WC s’est pareil , se qui pourrait conduire à des situations quelques peu gênantes). Les porte-manteaux sont réalisés avec des clous ou des crochets à tableaux. 

Par contre, elles sont équipées d’un support pour le savon ainsi que d’un rideau pour ne pas mouiller les affaires, choses que l’on ne voit que trop rarement. 

Et maintenant, Action ! 

On commence à choisir une cabine, et y déposer les affaires. Puis, direction le monnayeur et les instructions. 

Première chose qui frappe, il est bien préciser de ne pas boire l’eau, celle-ci n’est visiblement pas potable. 

Le monnayeur des douches
Le monnayeur des douches

Ensuite, on met la piécette dans l’appareil, on appuie sur le bouton blanc, et là, la machine vous dit de prendre la cabine n°3. Dommage, j’ai prévu la 2.

Pas grave, on prend vite l’essentiel et direction la 3.

On ouvre l’eau (au passage, le jet prend un peu la forme qu’il veut), mouillage rapide, puis on coupe l’eau pour le lavage. 

Cheveux, corps. 

On ouvre de nouveau pour le rinçage. On commence par la tête, mais là, l’eau coule par intermittence. Aie aie aie… Plus rien. 

Rapide état des lieux. Cheveux rincés mais le corps plein de savon. 

Le monnayeur ! 

Des sous! 

Il veut des sous ! 
Tout d’abord, il faut sortir. La porte est bloquée. Pas grave, un coup d’épaule et hop, c’est fait. Et c’est en tenue d’Adam, tout savonneux, que je me dirige vers l’appareil. Je remets une pièce, prêt à retourner vers ma douche, mais là,… Il me dit de prendre la cabine 4 (pour rappel j’utilisais la 3).

Du coup, je retraverse le bloc, attrape la serviette au vol dans la 3, et rentre dans la 4. Ce coup ci, on ferme pas la porte, par précaution, et enfin le rinçage complet. 

On peut finir tranquillement sa toilette. 
Nous avons bien apprécié le côté aléatoire. Ce qui transforme une simple opération de routine en aventure, avec les questions qui vous viennent à l’esprit, du genre :

Quelle cabine vais-je avoir ? 

Vais-je finir ma douche dans la même ? 

Vais-je rester bloqué dedans ? 

Y aura-t-il du monde quand je sortirai dans le plus simple appareil plein de savon ? 
Papoune69 

Galerie photos de Papoune69

Bonjour à vous chers lecteurs (et lectrices).

Afin de gérer au mieux les quantités de photos toujours plus importantes (merci le numérique), j’ai mis en place une galerie photo indépendante.

Pour des soucis de confidentialité, des niveaux sont mis en place. Aussi, pour profiter au maximum de la galerie, je vous conseille de vous inscrire. C’est gratuit, et je vous promet que vous ne serez pas harcelés par des mails et autres spams.

Vous pouvez la retrouver à l’adresse http://images.papoune69.fr

Passez d’agréables moments. A bientôt.

Papoune69

Autriche / Stelvio – juin 2016

Bonjour à toutes et à tous.

Je vous propose de suivre mes dernières aventures. Vous trouverez dans la rubrique « Voyages » le récit de mon dernier trip à moto en Autriche.

Ce voyage, fait en compagnie d’un ami (Jean-Chris), nous a mené en Autriche, puis au col du Stelvio, en ayant également traversé le PNR du Ballon des Vosges, la Forêt Noire et le sud de l’Allemagne, ainsi que le Liechtenstein, et l’Italie du nord (plaine du Pô, vallée d’Aoste). Nous avons remonté tout le Tyrol jusque Salzbourg.

Je vous souhaite de passer un agréable moment.

https://papoune69.fr/voyages/autriche-2016

NB : Toutes les photos sont disponibles sur ma galerie http://images.papoune69.fr . N’oubliez pas de vous inscrire, pour avoir accès au maximum de photos. celle-ci va s’enrichir très rapidement.

Papoune69 fait les Alpes Mancelles

panneau alpes mancelles

Papoune69 fait les Alpes Mancelles

 

Bonjour à toutes et à tous.

Me revoilou avec une vidéo extraite de ma première virée de cette année 2016.

Cette fois, les Alpes Mancelles furent le théâtre des opérations.

Après un passage par Fresnay-sur-Sarthe, le campement fût dressé au « camping de la Forêt » à Sillé-le-Guillaume, au bord du lac.

Le lendemain, j’empruntais des petites routes bien sympathiques me menant jusqu’à St-Leonard-des-Bois après avoir fait une boucle jusqu’à Villaines-la-Juhel. Puis, vient enfin St-Ceneri-le-Gerei, petit village classé parmi les plus beaux villages de France (classement non exagéré).

L’après-midi me mènera jusqu’à Pont-Audemer, avec malheureusement de la pluie sur la première partie.

La troisième journée sera consacrée au retour sur Versailles, tout en précédent la pluie, le tout étant de rouler plus vite que les nuages. Le GPS étant programmé pour éviter les 2×2 voies, c’est au travers des campagnes sur les petites routes que le voyage s’est effectué, me permettant d’apprécier de jolis paysages.

 

Mais maintenant, place au plaisir des yeux (du moins je vous le souhaite)

 

Papoune.

 

Les Frapavaches aux Millevaches 2015

Les Frapavaches aux Millevaches 2015

Les Frapavaches aux Millevaches 2015

 

Bonjour à toutes et à tous.

Après cette longue absence, me voici de retour aux manettes avec une nouvelle vidéo.

Ce petit film est le souvenir du week-end du 11 décembre 2015 où, en compagnie des Frapavaches, nous avons passé un super moment aux 1000 Vaches, concentre hivernale organisée par le MC19 de MEYMAC (19) sur le plateau de Millevaches.

Tout comme l’an passé, la neige était aux abonnés absents, et c’est un ciel bleu qui nous aura accompagné sur place, contrairement au retour qui s’est terminé par un brouillard très très dense depuis Orléans, jusqu’à Versailles.

Cette année, fût une première pour le fiston, qui a fait sa première hivernale (et même sa première concentre moto).

Mais tout de suite place aux images.

 

 

 

CR d’un voyage dans les Cévennes

Bien le bonjour à vous.

Vous l’attendiez, et bien le voilà. Le compte-rendu du petit voyage dans les Cévennes est arrivé. Il est disponible dans la rubrique « Voyages » ou en cliquant ici.

Vous y trouverez le récit de mon escapade, accompagné de Yannick et de Serge, dans les Gorges de l’Ardèche, puis les Gorges du Tarn après avoir emprunté la Corniche des Cévennes.

Malheureusement (car je sais que certains les attendent avec impatience), il ne sera pas accompagné du montage vidéo suite à des problèmes techniques sur mon ordinateur. Mais promis, dès que j’en aurais la possibilité, celui-ci sera publié.

En attendant, je vous souhaite un agréable moment.

Bonne route et à bientôt.

Papoune69

PARIS-DUNKERQUE 1ère édition (mai 2013)

PARIS-DUNKERQUE (mai 2013)

 

Bonjour,

je continu de ressortir mes vieux compte-rendus avec cette fois-ci le PARIS-DUNKERQUE.

J’ai eu la chance de faire parti des pionniers en participant à cette 1ère édition en mai 2013, et j’avoue que je garde un souvenir extraordinaire de cette aventure. Que de moments forts durant ces 4 jours (en comptant le retour). Des instants de galères (dans les chemins en pneus route, c’est pas toujours simple, surtout pour un poireau), et des instants magiques, de pur bonheur au milieu de superbes paysages, avec un esprit de franche camaraderie.

La principale leçon que j’ai retenu de cette aventure, c’est avant tout qu’il faut savoir rouler au niveau de ses moyens, et non pas de celui des coéquipiers lorsqu’ils ont un niveau de pilotage supérieur. En ne se mettant de pression inutile, le plaisir vient tout naturellement, et c’est le but et la récompense.

Je vous souhaite de passer un bon moment.

 Récit complet du PARIS-DUNKERQUE 2013 en cliquant ici

 

Papoune69